Mise à la terre et la viscosité sanguine :

Les images sur la gauche sont avant la mise à la terre, et celles sur la droite sont 45 minutes après la mise à la terre. Les images montrent un amincissement et un découplage importants des cellules sanguines. 

On sait que la mise à la terre a un impact important sur la viscosité sanguine.

Pour cette étude, les experts Dr Stephen Sinatra et James Oschman ont recruté trois personnes souffrant de douleurs chroniques liées à l'inflammation. Ils ont mesuré la viscosité sanguine des sujets avec une méthode appelée potentiel zêta, qui mesure la rapidité avec laquelle les globules rouges migrent dans un champ électrique.

Mise à la terre et inflammation suite à accident de Gymnastique dâtant de 18 années :

Le sujet de cette étude s'est présenté le 17-11-04 en tant que femme de 33 ans avec une importante

douleur chronique médiale du genou droit avec gonflement et instabilité depuis 18 ans.

Ces douleurs à la suite d'une blessure de gymnastique à l'âge de 15 ans.

Le sujet a déclaré qu'elle était incapable de rester debout pendant de longues périodes et que des actions simples telles que conduire augmentaient les symptômes.

Le sujet a également noté qu'il devait dormir avec un oreiller entre ses genoux pour diminuer la douleur.

Le sujet avait suivi un traitement médical et de la physiothérapie depuis de nombreuses années, avec des résultats minimes.

Le sujet présentait une sensibilité considérable au niveau du genou médial droit et boitait légèrement.

 Le 17/11/04, après 30 minutes de mise à la Terre, le sujet a signalé une légère réduction de la douleur.

Après 6 jours de mise à la Terre, le sujet a noté une réduction de 50 % de la douleur.

Le sujet a également indiqué qu'il pouvait rester debout plus longtemps sans douleur et qu'il n'avait plus besoin d'un oreiller entre ses jambes lorsqu'il était debout.

   Après 4 semaines de mise à la Terre, le sujet se sentait suffisamment bien pour jouer au football et, pour la première fois depuis 15 ans, il n'a ressenti aucune instabilité et peu de douleur.

Au bout de 12 semaines, le sujet a fait état d'une réduction de 87 % de la douleur, d'une absence de gonflement et, pour la première fois depuis 15 ans, il a pu aller dans l'eau.

Pour la première fois depuis 15 ans, le sujet a pu faire du ski nautique.

Le sujet a contacté le cabinet le 23-5-05 pour signaler qu'il avait terminé un semi-marathon, ce qu'il n'aurait jamais imaginé être capable de faire un jour.

Mise à la Terre et circulation veineuse : 

Les images montrent une réduction spectaculaire de 5 ans de pathologie chronique neurovasculaire sur une femme de 67 ans.

Les images ci-dessus sont celles de la partie inférieure des jambes et des pieds, les flèches indiquent les zones de vaisseaux sanguins dilatés et chauds.

Voici les images après 30 minutes de mise à la Terre. Notez la diminution significative de la chaleur des vaisseaux sanguins dans la jambe gauche. Également la diminution de la chaleur sur le pied gauche et le retour à une symétrie thermique plus normale entre les deux pieds.

Mise à la terre et plaie ouverte dâtant de 8 mois :

Les photos montrent une accélération spectaculaire de l'état d'une plaie ouverte de 8 mois après seulement 2 semaines de mise à la Terre.

Le sujet (une femme de 86 ans) a bénéficié de cessions de mise à la Terre quotidiennes de 30 minutes.

 Après une semaine de mise à la Terre, on peut noter l'amélioration de la cicatrisation ainsi que de la circulation (couleur de la peau).

Après deux semaines de mise à la Terre, le sujet a déclaré ne plus sentir aucune douleur, et la couleur de la jambe montrait une amélioration significative de la circulation.

Mise à la terre et douleur chronique au genou :

Pour l'étude de cas ci-dessus, une femme de 48 ans souffrant d'une douleur importante au genou bilatérale chronique (résultant d'une blessure de 6 ans) a utilisé un patch de mise à la terre pendant 30 minutes.

Les images thermographiques ci-dessus avant et après le traitement montrent une réduction drastique de l'inflammation chronique.

Après l'exposition initiale à la mise à la terre, le sujet a rapporté une réduction de 20% de la douleur et après 12 semaines de mise à la terre régulière, il a rapporté une réduction incroyable de 90% de la douleur.

Mise à la Terre et douleur chronique au pied et à la cheville:

Le sujet de 57 ans de cette étude de cas souffrait de douleurs chroniques bilatérales au pied et à la cheville.

Après 2 nuits de sommeil à la terre, il a rapporté une réduction de la douleur de plus de 80%.

Après 4 semaines, le patient a dit que sa douleur avait disparu avec seulement une raideur occasionnelle.

Les images avant (gauche) et après (droite) ci-dessus montrent une amélioration marquée de la circulation et une diminution de l'inflammation. Notez que ses orteils ne sont pas visibles initialement en raison d'une mauvaise circulation et des niveaux de température ambiante.

Mise à la Terre et mal de dos chronique:

Les images supérieures proviennent d'une étude de cas d'une femme de 44 ans souffrant de douleurs chroniques au centre du dos.

Après 4 nuits de sommeil à la terre, elle a rapporté une réduction de 30% de la douleur et après 8 semaines, la douleur a été complètement résolue.

Les images du bas sont celles d'un homme de 85 ans souffrant de douleurs lombaires chroniques et de douleurs récurrentes à l'épaule.

Après 2 nuits de sommeil, il a rapporté une réduction de 50% de la douleur et après 4 semaines, il a rapporté une résolution de la douleur et une amélioration du sommeil.

Mise à la Terre et douleur chronique aux mains:

Pour cette étude de cas, une femme de 49 ans souffrant d'insomnie et de douleurs chroniques a dormi à la terre sur des draps de lit de mise à la terre pendant 4 nuits consécutives.

Les flèches dans les images thermographiques supérieures (avant) indiquent les zones de mauvaise circulation, et les images du bas (après) montrent le retour de la circulation correcte et la diminution de l'inflammation.

Le sujet a rapporté une réduction drastique de la douleur et une amélioration du sommeil, avec une amélioration constante et continue après le suivi.

Mise à la terre et douleurs Cuisse Hanche et blocage du Genou:

Le sujet est une femme de 65 ans

Les images thermographiques montrent la diminution spectaculaire de l'inflammation qui a entraîné un soulagement presque complet de la douleur après seulement 4 nuits de sommeil à la Terre.

Le sujet a signalé une réduction de 91,6 % de la douleur, une amélioration de 50 % de la capacité de repos et une amélioration de la qualité de vie.

Voir aussi les témoignages des effets de la mise à la Terre

Voici une liste d’études sur le Earthing (en anglais) qui ont été publiées dans des revues médicales en PDF

Ainsi qu'une note pour les "curieux sceptiques critiques zététiques" sur les études en question, la science, et les éventuels effets contextuels placébo.

...

Études de cas en thermographie

Connexion à la terre: Implications de la reconnexion du corps humain aux électrons de surface de la Terre

Connexion à la terre du corps humain pour neutraliser le stress bioélectrique de l’électricité statique et des champs électromagnétiques

Stress émotionnel, variabilité de la fréquence cardiaque, Earthing et tonalité autonome améliorée: applications cliniques

L’efficacité du patch et du drap conducteur pour le lit dans la réduction de la tension corporelle humaine.

Étude pilote sur l’effet du Earthing sur la douleur musculaire

La connexion à la terre du corps humain réduit l’inflammation et la douleur chronique

L’effet de la connexion à la terre sur la physiologie humaine

L’effet de la connexion à la terre sur la physiologie humaine Partie 2: Mesures électrodermiques

La connexion à la terre du corps humain réduit la viscosité sanguine – un facteur majeur de la maladie cardiovasculaire

Maladie chronique: Manquons-nous quelque chose?

Modifications du pouls, de la fréquence respiratoire, de l’oxygénation du sang, de l’indice de perfusion, de la conductance de la peau et de leur variabilité induite pendant et après la mise à la terre des sujets humains pendant 40 minutes

Les effets biologiques de la connexion à la terre sur le corps humain pendant le sommeil, mesurés par les niveaux de cortisol et la déclaration subjective du sommeil, de la douleur et du stress

L’effet de la mise à la terre sur les massothérapeutes

Expérimentation initiale du Earthing par Clint Ober

La connexion à la terre améliore la régulation du débit sanguin facial

La connexion à la terre pendant la pratique du yoga diminue la viscosité du sang

Une heure de connexion avec la terre diminue l’inflammation et améliore la circulation sanguine

Les effets de la mise à la terre sur la qualité de la méditation: un rapport d'étude préliminaire 2019

Efficacité du sommeil à la Terre sur la récupération après une charge musculaire intensive 2019

Les effets de la mise à la terre sur la douleur des carrossiers et la qualité de vie globale, essai contrôlé randomisé 2019

La mise à la terre des patients souffrant d'hypertension améliore la tension artérielle - étude de cas 2018

Effets de la mise à la terre sur la tension corporelle et le courant en présence de champs électromagnétiques 2016

La mise à la terre améliore le tonus du nerf vagal chez les nourrissons prématurés 2017 - Résumé ici -

Laura Koniver et le earthing

La mise à la terre avec le docteur Scott Coletti

La mise à la terre avec Christy Westen

Paraplégique et earthing

Mise à la terre avec Clint Ober

Source : http://www.earthinginstitute.net/research/